Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘pompe à béton’

DSC_3147Finalement la préparation du coulage de la chape a été douce… Je pensais courir dans tout les sens, à la bourre, mais ça s’est bien passé ! Le plus « compliqué » a été d’enlever le poêle : il pèse son poids, le bougre ! Pour le reste, ça s’est fait tranquillement : finir de caler les PERs qui sortent, de poser les bandes, de poser l’écran sous-toiture au sol…

La toute dernière touche a été de poser le polystyrène de 40mm dans la grande pièce afin de gagner en épaisseur de chape… Cette chape m’aura vraiment fait réviser mes idéaux de construction écolo…

Le jour J, tout était prêt, même le gel ! Une bonne semaine de gel à -5°C avant, et encore du gel la nuit d’avant, les conditions n’étaient pas idéales. Le jour du coulage, je remplis la cuve (extérieure) d’1 m3 avec de l’eau de la cuve souterraine, en espérant que ça ne gèle pas pendant la journée.

Tout est prêt !

Tout est prêt !

Le polystyburp

Le polystyburp

L'écran sous toiture au sol, pour désolidariser la chape de la structure bois

L’écran sous toiture au sol, pour désolidariser la chape de la structure bois

La machine arrive… C’est un gros, gros compresseur, avec une bétonnière intégrée, qui propulse le béton dans un tuyau qui peut aller jusqu’à 80m… Au final, nous aurons passé 5,5m3 de béton, ce qui fait un peu plus de 12 tonnes de béton : je me voyais mal monter tout ça au seau ! L’objectif était d’ajouter de l’inertie, eh bien nous sommes servis !

La machine magique

La machine magique

Avec sa bétonnière intégrée...

Avec sa bétonnière intégrée…

Au bout du gros tuyau, un tabouret : une fois la bétonnière remplie, on ferme le couvercle, on active la pompe, et pouf, le béton sort du tabouret : il ne reste qu’à déplacer le tabouret pour répartir le béton… Trop facile.

Nous commençons par la pièce du haut (WC), puis c’est le tour de la grande pièce en bas, en faisant au fur et à mesure de notre avancée les petites pièces : cellier, salle de bains. Le béton est plutôt sec. Le principe de coulage est classique : on fait les bords de la pièce, à niveau : ils serviront à caler la règle. Pour cette étape les traits de niveau sur les murs sont bien utiles ! Puis on tire le béton de manière circulaire, en restant au milieu. On finit par le centre. Après avoir laissé tirer une heure ou deux, on taloche en mettant des espèces de raquettes aux pieds. Je crois qu’à ce stade, quelques photos vaudront bien mieux qu’un long discours…

La grande pièce en chantier... A remarquer le premier appui à gauche, déjà de niveau !

La grande pièce en chantier… A remarquer le premier appui à gauche, déjà de niveau !

Le tabouret à l'oeuvre

Le tabouret à l’œuvre

La salle de bains

La salle de bains

L'entrée : il a fallu protéger un peu tout ça, car le tuyau bouge sacrément !

L’entrée : il a fallu protéger un peu tout ça, car le tuyau bouge sacrément !

L'autre partie de la grande pièce, toujours avec le même principe : les côtés de niveau d'abord

L’autre partie de la grande pièce, toujours avec le même principe : les côtés de niveau d’abord

Et on tourne autour, en finissant par le centre

Et on tourne autour, en finissant par le centre

Le sable était gelé sur une quinzaine de cm au sol… Sur la fin, nous avons donc dû commander 1m3 de sable pour finir ! Nous avons eu 2 ou 3 soucis de tuyau gelé aussi, mais après un court séjour sous le pot d’échappement de la machine, c’était réglé…

Voilà donc une bonne chose de faite ! Il va y avoir un sacré temps de séchage (j’ai entendu 1 semaine par cm) : nous avons mis presque 1/2 m3 d’eau ! J’ai récupéré un déshumidificateur électrique (merci Romu !) qui fait bien son boulot… Les premiers jours, j’ai aéré en grand, vu qu’il ne gelait plus dehors. Et depuis 2 jours, je recommence à chauffer, doucement, en gardant des fenêtres entrouvertes. Le taux d’humidité oscille autour de 80%…

Et voilà le résultat ! Ca ressemble de plus en plus à une maison qui sera habitée...

Et voilà le résultat ! Ça ressemble de plus en plus à une maison qui sera un jour habitée…

La prochaine étape, pour le bas, sera donc la pose du carrelage ! Après 3 semaines de séchage, quand même. En attendant, une bonne semaine de repos nous fera le plus grand bien, et ensuite nous pourrons continuer les finitions en haut afin de tout préparer pour la pose du parquet !

Read Full Post »