Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘ponçage des poutres’

DSCN9803.resizedAlors que nous étions complètement accablés par la chaleur ces dernières semaines, nous avons dû trouver du travail à l’abri de ce soleil impitoyable : nous poncé l’ossature poteaux-poutres. La structure avait pris la pluie avant que la couverture soit faite et que les côtés soient bouchés par des bâches ; résultat : il y avait des taches de tanin, et surtout des taches noires (traces de pas ou autres) qui ressortaient sur la structure. Les façades nord et sud étant encore ouvertes, nous nous sommes dit que c’était le bon moment pour générer un peu de poussière…

Ça m’a fait un peu bizarre de commencer la déco avant d’avoir fini les murs, mais c’était le moment ou jamais… De toutes façons il n’y avait pas grand chose d’autre à faire étant donnée la météo printanière hivernale. Nous voilà donc partis avec Yaron pour poncer les poutres ! Côté outillage, j’ai opté pour les kits Avos qui se montent sur une meuleuse d’angle 115mm. Je me permets de faire un peu de pub car ça marche super bien : pas cher, résistant, efficace, léger… Le seul inconvénient est le fait qu’on ne puisse pas relier là meuleuse à un aspirateur : le masque à cartouches est obligatoire ! Vu qu’il n’y a pas encore de plancher à l’étage, nous avons poncé le plus gros par le dessus, entre les solives ; le reste a été fait par le dessous : beaucoup moins agréable, à la fois par la position et par a quantité de poussière que l’on reçoit… Si c’était à refaire, je crois que je protégerais immédiatement la structure avec des bâches histoire d’éviter qu’elle prenne l’eau : le ponçage reste pour moi une vraie punition, même bien équipé.

Au chapitre de l’outillage, le bilan de l’opération a été lourd : 3 meuleuses d’angle décédées. Bon, il est vrai que les 2 premières avaient déjà pris un gros coup lors de la découpe des tuiles : des meuleuses entrée de gamme chez Brico Dépôt, qui avaient déjà vécu, pas de problème : elles ont fait leur temps. Mais j’ai acheté il y a 3 semaines une meuleuse Bosch PWS 720 neuve (je précise : je ne l’ai pas achetée d’occase sur le bon coin ;-))… Au bout de 2 heures, le bouton de marche/arrêt ne revenait plus, et au bout d’une semaine, elle m’a fait une implosion : le bruit d’un train qui déraille, le disque qui ne tourne plus, une odeur de plastique brûlé… Vu que c’est du matériel qui tourne à plus de 10 000 tours minute, j’ai arrêté de suite, pour éviter de prendre des morceaux dans la figure… Du coup, nous avons recruté la bonne vieille Makita de Bernard, qui avait ces 10 ans de boulot (plutôt intensif) derrière elle : fidèle au poste, elle a digéré ce qui restait de ponçage sans broncher ! J’ai ramené la Bosch au SAV – quand ils ont vu la durée de vie de l’engin ils m’ont demandé si je voulais un échange ou un bon d’achat ;-). Super d’ailleurs le SAV ! 2 semaines de durée de vie, ce n’est plus de l’obsolescence programmée, c’est une blague ;-).

Le ponçage est presque terminé !

Le ponçage est en cours…

Après une bonne semaine plein temps à deux, la structure est à nu, toute blanche. Cette couleur ne restera pas : le chêne va prendre une couleur or petit à petit, et c’est très bien comme ça ! Heureusement que Yaron était là : sans lui, je crois que je n’aurai pas eu le courage de tout poncer ! Un grand merci à toi !

Nous guettons la moindre accalmie pour terminer le bardage du pignon Ouest… A suivre !

Read Full Post »