Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Pose de baie vitrée’

DSC_4083.resizedQuelle émotion… Et pourtant ce n’est pas grand-chose : juste une étape parmi d’autres. Mais celle-ci a un goût spécial : une des 2 bâches de la façade sud est partie, définitivement. La baie vitrée est posée, et les rayons du soleil peuvent entrer dans la maison… Incroyable ! Il y a des jours comme ça, après des semaines de travail, où d’un coup, des tiroirs se ferment, des étapes importantes sont franchies. Hier en était un.

Avant tout cela, nous avons terminé le bardage de la façade Sud : le temps magnifique de ces dernières semaines (même si ça picotait un peu le bout des doigts le matin) nous a permis de travailler dehors dans de superbes conditions. Les couchers de soleil étaient complètement incroyables… Cette lumière d’automne est magique sur le bardage : excellente nouvelle !

Coucher de soleil d'automne sur le bardage

Coucher de soleil d’automne sur le bardage

Nous avons fabriqué les dernières grilles anti-rongeurs, positionnées en tant que cache-moineaux entre les chevrons. Ce fut l’étape la moins agréable de tout le bardage : aller caler ces pièces entre les chevrons, sous la panne de débord de toit, ce fut sportif. Je n’ai pas trouvé de meilleure solution pour protéger l’aération en partie haute du bardage… Le choix des poutres en I pour le toit, puis le choix d’un débord de toit plus important, et enfin le choix d’ajouter une panne pour soutenir ces débords de toit, tout ceci a eu des conséquences sur les dernières étapes du bardage. Désagréable, un peu compliqué, mais pas impossible : maintenant c’est fait, le bardage respirera complètement de haut en bas, sans que les rongeurs ne puissent pénétrer dans cette lame d’air.

Les cache-moineaux, version anti-rongeurs, pour positionner entre les chevrons en partie haute du bardage

Les cache-moineaux, version anti-rongeurs, pour positionner entre les chevrons en partie haute du bardage

Le grillage anti-rongeurs vu du bout des chevrons, en position finale

Le grillage anti-rongeurs vu du bout des chevrons, en position finale

Et enfin tous les grillages anti-rongeurs positionnés entre les chevrons...

Et enfin tous les grillages anti-rongeurs positionnés entre les chevrons… Le bardage viendra s’appuyer contre la latte basse, fermant ainsi la lame d’air.

Clouer les dernières planches de bardage a été un plaisir… La façade terminée, il ne restait qu’à terminer les 2 coins (au Sud-Ouest et au Sud-Est) ; il y a eu plus de découpes à cause de la panne sablière, mais en une demi-journée ce fut chose faite…

Dernières planches de bardage à poser sur le coin Sud-Est

Dernières planches de bardage à poser sur le coin Sud-Est

Le bardage de la maison est donc maintenant terminé… ou presque : il restera l’appenti à fermer, et les tableaux des ouvertures à barder. Après avoir posé la gouttière, nous avons pu démonter définitivement l’échafaudage, et le rendre à son propriétaire après plus d’un an d’emprunt… Encore merci Jean-Claude !

Façade Sud terminée... on aperçoit la deuxième couche de peinture en cours d'application.

Façade Sud terminée… on aperçoit la deuxième couche de peinture en cours d’application.

Tout était prêt pour accueillir la baie vitrée… Il était temps, pour plusieurs raison : d’abord, pour ne pas qu’il neige dans la maison comme l’an dernier, et ensuite parce que l’entreprise locale chez qui nous avons commandé la baie vitrée dépose le bilan en fin d’année… Vu que ce lundi il ne gelait plus et que le temps était magnifique, nous avons décidé de passer la deuxième couche de peinture sur le bardage… En une demi-journée, à 3, ce fut chose faite ! Le bardage sera prêt à passer l’hiver dans les meilleures conditions.

Et là, à 14h00, la fourgonnette arrive ; les 2 poseurs se mettent au travail. Nous avons un débat sur la position de la baie dans le cadre : au milieu de l’épaisseur du mur ? A l’intérieur, affleurant le plaquage de finition ? Les poseurs préféraient la seconde solution, car des cache-joints en alu permettaient de faire une finition parfaite ; mais d’un autre côté, c’était beaucoup plus compliqué pour la jonction avec le frein-vapeur, et cela aurait impliqué que la baie soit fixée sur des demi-chevrons ajoutés plutôt que sur l’ossature elle-même. Finalement la baie a été posée en tunnel, à peu près au milieu de l’épaisseur du mur. Je regretterai peut-être quand le moment des finitions sera venu ;-).

La baie vitrée... Rouge pétant sur un bardage ocre jaune... Mais le coucher de soleil, magique, transforme tout.

La baie vitrée… Rouge pétant sur un bardage ocre jaune… Mais le coucher de soleil, magique, transforme tout.

Du coup j’ai appris comment on pose une baie vitrée : c’est plutôt minutieux, et très intéressant ! En quelques heures, le tour était joué : pour la première fois depuis des mois et des mois, la lumière du jour va pouvoir entrer dans la partie basse de la maison, la bâche protégeant cette ouverture venant de tomber définitivement… Moment magique !

DSC_4075.resized

Dernière étape pour la baie, à l’extérieur : coller le pare-pluie contre la baie, et poser le bardage sur le tableau… Mais on verra ça demain 😉 !

Read Full Post »