Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘réseaux’

Cette semaine nous avons commencé un gros morceau : les réseaux de la plate-forme. Il s’agit de faire passer le tout à l’égout, l’eau, l’électricité, les télécoms, le drainage et les évacuations d’eau de pluie entre les bâtiments et partout où on en a besoin. La conception a été un sacré boulot aussi : il ne faut rien oublier, penser au croisement des tuyaux, aux pentes d’évacuation…

Par où commencer ? Tous le réseaux arriveront dans la maison, côté abri à bois. Les canalisations d’eau devant être enterrées à au moins 80cm de profondeur pour être hors-gel, elles passeront sous les fondations. Vu qu’on aura creusé la tranchée pour l’eau, on fera tout passer sous les fondations ! C’est plutôt facile sur le papier, mais pour que cela soit une réalité lors de la mise en oeuvre, c’est plus compliqué : comment faire en sorte que tout soit au bon niveau, avec les bonnes pentes ? La solution (telle que ça se fait dans le métier, je n’ai rien inventé) consiste à prendre un point de repère qui sera au niveau du sol intérieur fini de la maison (noté n0). Nous avons matérialisé ce point en coupant un petit chêne qui nous gênait juste à côté de la maison ; la hauteur de la souche définit notre point zéro (nous l’avons coupé à la hauteur souhaitée évidemment). Ensuite, j’ai fait un plan avec tous les réseaux, ainsi que les hauteurs (altitude) par rapport à ce point de référence. Pour les évacuations, on prend la hauteur à partir du « fil d’eau », c’est à dire le fond du tuyau, là où coule l’eau (ou le reste). Cela permet d’avoir des cotes indépendantes du diamètre des tuyaux. Voici le plan :

Plan des réseaux de la plate-forme

Ça paraît un peu compliqué au premier abord, mais c’est indispensable… Une fois que les tranchées sont ouvertes, plus le temps de réfléchir, il faut y aller… On voit sur le plan la fameuse tête de diamant. D’ailleurs, il y a eu un petit changement par rapport au plan, vu qu’en creusant la tranchée d’évacuation des eaux de pluie de la cour, nous sommes tombés sur des énormes pierres… Nous avons donc décidé de faire passer l’évacuation des eaux de pluie au-dessus de l’évacuation du tout à l’égout entre la maison et la grange.

Grâce aux chaises, nous avons tracé au sol les différentes évacuations de la maison selon le plan.

Tracé de l’axe du tout à l’égout et des évacuations

Ensuite, il faut faire les tranchées et déposer un lit de sable au fond, de niveau pour respecter la pente (1,5%). Pour ce faire, il suffit de caler 2 tasseaux dans la tranchée à niveau au laser, et de tirer une règle (// à la tranchée) entre ces 2 tasseaux. Ensuite c’est un grand jeu de Légo : découper les tubes aux bonnes dimensions, emboiter les culottes et les coudes, caler les évacuations verticales de niveau. Nous avons choisi de faire tout le réseau d’évacuation en PVC de 125 CR8 à joints, afin qu’il résiste aux éventuels mouvements de terrain (lors du creusement des fouilles par exemple) et qu’il soit solide. C’est peut-être un peu surdimensionné, mais vu que ce réseau est sous la maison, il vaut mieux ne pas avoir à re-creuser s’il y a un problème… Pour emboîter les tubes, il faut normalement de la graisse spéciale (neutre pour ne pas attaquer ni les joints ni les tuyaux) ; vu que notre revendeur préféré n’en avait pas, nous avons pris du liquide vaisselle pur : ça marche parfaitement !

« Quelques » belle pierres trouvées en creusant les tranchées

Nous avons placé un tuyau de 315 afin de laisser une réservation pour les réseaux qui entreront dans la maison (eau, électricité) en provenance de la route. Ils ne sont pas prêts, donc on les fera venir par la suite.

Au premier plan, réservation pour passer les tuyaux

On remplit de sable pour caler les tuyaux

Une partie des évacuations de la maison

Après 3 jours de travail, nous sommes coincés car il nous manque des raccords (je ne sais pas qui est le maître d’oeuvre, mais il semblerait qu’il ait des problèmes pour compter ;-)). Ça tombe bien, il se met à pleuvoir. Notre artiste terrassier nous conseille de mettre des cailloux pour caler tous les tuyaux en fond de tranchée, afin qu’ils ne remontent pas avec l’eau en cas d’inondation…

Verdun (1)

Verdun (2)

Tout ce travail était plutôt plaisant au final ! C’est marrant de voir la maison commencer à se matérialiser… « Ici, c’est l’évacuation de la machine à laver » ; « ici, l’évier de la cuisine »… Et puis le Légo, j’adore ! 😉

Read Full Post »