Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘taille manuelle de charpente’

DSC_9427.resizedJ’ai toujours entendu dire qu’il était jardinier, Nicolas. Mais en fait, il est charpentier, Nicolas : il est char-pen-tier. Je ne peux résister plus longtemps à l’envie de partager cette belle rencontre… Certains diront que c’est un extra-terrestre, d’autres un fou, d’autres encore un mec qui en a. Je crois qu’il est un peu tout ça, mais avant tout un homme qui a fait des choix. Nicolas a commencé la construction de sa maison l’an dernier, en mai (à peu près en même temps que nous) : une maison en bois à colombages, perdue dans les bois poyaudins. Il n’y a pas l’électricité sur le chantier ; on n’entend que les oiseaux, la nature, et des coups qui résonnent, légers, aériens.

DSC_9432.resized

On se dit qu’il y a quelque chose de spécial, ici… Et en effet : il a décidé de tout faire à la main : les grumes de chêne arrivent sur le chantier, et sont transformées sur place en poteaux, colombages, solives, fermes, pannes et autres poutres. Ici, pas de perceuse, de scie circulaire ou sauteuse, de mortaiseuse, de raboteuse, de dégauchisseuse, de banc de scie : non, rien de tout ça. Un maillet, un ciseau à bois, et plein d’autres outils dont je ne connais même pas le nom.

DSC_9419.resized

En voyant ça, je m’assois et je contemple. Tout est magnifique, jusqu’aux copeaux : je n’ai jamais vu de tels copeaux : arrondis, réguliers, structurés ; ils pourraient presque se dresser sur leurs petites pattes et partir vivre leur vie dans la forêt.

DSC_9443.resized

DSC_9457.resized

La taille de la charpente est presque terminée… Alors, il me faut préciser « presque », qui n’a pas le même sens ici : il reste quelques semaines de travail… ou plus. Le temps n’a aucune prise, ici. Je me demande même s’il existe, tant je me sens bien à cet endroit, à regarder autour de moi. Les tréteaux sont magnifiques. La table et les tabourets aussi ; en fait, tout est beau. Même les tas de bois sont magnifiques ! C’est harmonieux, cohérent, équilibré, à sa place. Ce gars a le numéro de portable de Dieu, c’est sûr.

DSC_9403.resized

DSC_9410.resized

OK, il y a une bonne école, dans le coin, avec Guédelon. Mais cela n’enlève rien au talent, à la pugnacité, à l’énergie, à la patience (j’arrête là la liste mais elle est encore longue) de l’artiste. Quand je vois autant de beauté, de créativité, d’harmonie sorties des mains d’un seul homme, je me dis qu’on pourrait quand même faire autre chose que de faire la guerre à tout ce qui est vivant sur notre planète.

Chapeau bas, Nicolas, et merci.

Read Full Post »